17 octobre 2021

«Je chante avec toi liberté» – Discours sur l’abolition de l’esclavage à La Réunion

Le 20 décembre 2020, Jean-Luc Mélenchon était au cimetière des esclaves de Saint-Paul aux côtés d’Huguette Bello, maire de la ville, pour célébrer la Fèt Kaf : l’abolition de l’esclavage sur l’île de La Réunion.

Le député insoumis a remercié la maire de Saint-Paul Huguette Bello et a salué sa lutte pour faire reconnaître en France l’esclavage comme crime contre l’humanité ainsi que celle de Younous Omarjee pour la faire reconnaître dans l’Union européenne. Il a ainsi expliqué qu’il ne pouvait y avoir d’esclavage sans esclavagistes et que c’était un système économique qui permettait que la cupidité l’emporte sur la dignité et la liberté humaines.

Jean-Luc Mélenchon a aussi salué les combattants de la liberté, ceux qui ont résisté à l’esclavage. Il a en particulier mis en avant le rôle des femmes noires de La Réunion qui se sont battues, à la Révolution, en 1792, en refusant de s’asseoir sur les places réservées aux femmes libres de couleur au théâtre et qui ont participé à la création des mouvements de femmes Sans Culotte sur l’île de La Réunion.

Le député insoumis a aussi appelé à se battre, aujourd’hui, contre toutes les formes de préjugés racistes et notamment ceux qui visent à cibler les musulmans. Il a expliqué qu’il fallait faire nôtres les mots de ceux de Champagney qui, dans une pétition, appelaient le roi à abolir l’esclavage au nom du fait que les êtres humains sont semblables. Il a expliqué que l’aboutissement de cette idée était le processus de créolisation dont la société réunionnaise est le modèle.

Jean-Luc Mélenchon a conclu son discours en citant les paroles de la chanson «Je chante pour toi Liberté».

Voilà le seul Homme que je souhaite comme président. Ses valeurs correspondent aux miennes. Par son discours l’Histoire française retrouve toutes ses lettres de noblesse.  Il peut relever le pays, car son objectif est le rassemblement de la gauche pour permette à nos enfants une éducation sereine et une vie meilleure pour tous les travailleurs. Sans oublier tous les pauvres qui peuvent grâce à son programme retrouver leur fierté.  Les femmes toute leur place dans la société. Sans parler de l’environnement et de la lutte contre la maltraitance animale. 

Claudia

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.