18 avril 2024

Fanny Ardant, naissance d’une passion

William Karel, documentariste et photographe. Témoin privilégié de sa passion fondatrice avec François Truffaut. Un portrait incandescent de Fanny Ardant, une actrice éprise d’absolu. Sa vie a des allures de roman.
Le père de Fanny Ardant était conseiller du prince Rainier et officier de cavalerie. Elle a grandi, dans une famille stricte, aisée et soudée. C’est au pensionnat, le même que celui de la princesse Caroline de Monaco, qu’elle apprend à « faire ses coups en douce ». Complexée par sa haute taille, elle se réfugie dans la lecture, et prend goût au théâtre et à la poésie.
Après des études à Aix, la réalisatrice Nina Companeez lui propose le rôle principal du feuilleton Les dames de la côte.
Arrive alors la lettre d’un François Truffaut raide amoureux : « Désormais, rester le samedi soir devant sa télévision est une joie », lui écrit-il. Après une timide rencontre, Fanny et François vont vivre une passion de trois ans, brisée par la mort précoce du cinéaste en 1984.
Le couple tournera deux grands films ensemble : La femme d’à côté et Vivement dimanche !.
Merci Arte pour ce magnifique documentaire.

Claudia

 

2 réflexions sur « Fanny Ardant, naissance d’une passion »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.