18 avril 2024

Rester dans le capitalisme c’est du suicide

Jean-Luc Mélenchon commence en pointant du doigt l’explosion des prix. Il évoque la multiplication par 4 des bénéfices de l’industrie agroalimentaire, tout en soulignant une augmentation de 71% des marges de cette industrie. Il critique la même situation sur les carburants avec une explosion des marges des pétroliers. Il explique que la seule solution pour mettre un terme à cette situation c’est de bloquer les prix.

Jean-Luc Mélenchon dénonce la nouvelle utilisation du 49-3 pour faire adopter le budget sans vote et appelle à passer à une 6e République.

Il aborde ensuite la question de la NUPES en exprimant la nécessité de sa continuité, car elle représente, selon lui, le chemin le plus court vers la victoire ; en mettant l’accent sur l’union autours d’un programme partagé.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon fait référence à son nouveau livre « Faites mieux ! » et adresse un message à la jeune génération en l’encourageant à faire mieux que les générations précédentes. Il explique qu’à 8 milliards sur Terre, rester dans le système capitalisme est un suicide. Il termine en appelant à une société basée sur l’entraide et l’harmonie entre les êtres humains et avec la nature.

Claudia

 

7 réflexions sur « Rester dans le capitalisme c’est du suicide »

    1. Malheureusement ce n’est que le début 🙁 La NUPES doit rester unie pour gagner et enfin dégager cette politique libérale qui est juste là pour engraisser les actionnaires. Le repas à Versailles est le reflet de la réalité. pendant qu’un petit nombre s’empiffre le peuple a faim. C’est scandaleux !

  1. Merci ma Claudia
    Je me mets en pause sur internet à compter de dimanche jusqu’au 4 octobre. Ma maman de 88 ans déménage ! Avec beaucoup de stress, normal à son âge et aussi pour moi, qui l’aide au maximum dans toutes les démarches à faire depuis plusieurs semaines. Sa maison en région parisienne est vendue. Mon gendre (qui est en Creuse à 20 bornes de chez moi) part demain la chercher. Elle arrivera chez moi dimanche à Guéret. Le lundi 2 octobre les déménageurs vident la maison et le mardi 3 octobre c’est l’emménagement de l’appartement à Guéret, qui est à deux pas de chez moi. Cela ne va pas être de tout repos. En fin d’après-midi, je fais l’état des lieux de l’appartement.
    Voila le programme.
    Bisous

    1. Bon courage à tous. Ce n’est jamais simple un déménagement. Néanmoins c’est la bonne solution. Elle sera bien à côté de toi. ha! si seulement la mienne acceptait de déménager. Se serait plus simple pour tous. Surtout pour elle ! Elle a 89 ans. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.