29 mai 2023

Les frontières du douanier Rousseau, Mathieu Siam (Auteur), Thibaut Lambert (Illustration)

Le 8 janvier 1909 s’ouvre le deuxième jour du procès du peintre Henri Rousseau, dit  » le Douanier Rousseau « . Vieil homme voûté par ses 64 ans, affaibli par quelques jours de détention, il a reconnu la veille les accusations de faux et usage de faux. Mais il ne comprend pas la gravité de son acte.

Face à l’attitude candide du peintre et de ses propos décalés, la cour devra répondre à la question suivante :  » Rousseau, êtes-vous un génie ou un benêt ? « 
À travers le récit de quatre témoins et les plaidoiries de deux avocats, nous découvrons les amis de l’artiste-peintre, comme Picasso, Gauguin, Pissarro, Alfred Jarry, Guillaume Apollinaire et bien d’autres.

Après avoir savouré l’album « En descendant le fleuve » de Mathieu Siam, j’avais hâte de continuer l’aventure avec « les frontières du douanier Rousseau ». Cette Bande dessinée vient de recevoir le Prix Nouvelle République 2022. L’univers graphique de Thibaut Lambert m’a séduit par son dessin naïf et poétique. La palette de couleurs qu’il utilise pour marquer la période du procès Rousseau et parallèlement la vie de l’artiste sont bien bien trouvées.

Le texte de Mathieu Siam est d’une tendresse infinie. Je trouve que les traits de caractère de cet artiste hors du commun sont admirablement mis en valeur. Le choix de nous narrer la dernière partie de sa vie accentue notre attachement à cet homme de 64ans, usé par la vie. 

Avec toute leur sensibilité ces deux artistes ont réussi à nous transporter dans le monde merveilleux du Douanier Rousseau.
J’aime le choix de la police d’écriture. Bravo et merci, c’est vraiment une belle réussite.

Claudia

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.