6 décembre 2022

En descendant le fleuve, Mathieu SIAM

 

Assis à sa fenêtre, un petit garçon trop faible pour marcher s’ennuie. Il rêve de voyages lointains. Un jour, il se laisse emporter sur une barque et se perd. Que va-t-il devenir loin de ses repères habituels ?

Un chemin de vie positif malgré le handicap.

Mathieu Siam est un auteur-illustrateur vivant en Nouvelle-Aquitaine.
Formé à la littérature de jeunesse à l’université du Maine. Il a aussi publié Empreintes en 2020 (top 10 Comixtrip 2020 des meilleurs livres illustrés). Il participe également à des ouvrages collectifs. En 2019, il est lauréat du prix Voyage à Bologne organisé par la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse.

Nous voyageons dans l’œuvre du Douanier Rousseau avec toute la tendresse de Mathieu Siam. Cet album jeunesse allie la découverte du peintre tout en abordant avec philosophie le regard des autres sur la différence. C’est dans le cadre de masse critique que la maison d’édition Léon m’a envoyé ce livre d’art.

 

Autres livres de Mathieu Siam que j’ai beaucoup aimé:

 «Galet» aux éditions Comme Une Orange.  Prix Michel Tournier 2018. Je suis tombée sous le charme de ce conte philosophique.  Galet est une petite fille. Elle discute avec l’Océan. Ensemble ils jouent et s’enrichissent des moments poétiques du quotidien. Un jour pourtant, Galet n’entendra plus la voix de l’Océan.

J’ai beaucoup aimé le graphique en noir et bleu. Ceci amène de la douceur à la poésie. L’auteur  parle de la mer, de l’enfance avec tendresse. Il évoque le jour où l’enfance s’estompe. Où l’ami imaginaire avec qui la petite fille partage tous ses secrets, l’océan ne sera plus, qu’un lointain souvenir. L’adulte aura trouvé sa voie.

Certains trouverons ce conte nostalgique. Je pense pour ma part, qu’il permet de donner des pistes aux enfants et aux parents pour échanger sur la vie.

Moi, qui vient du peuple de l’eau, j’ai sans doute gardé mon âme d’enfant, car il m’arrive encore de parler à l’océan et je crois bien qu’il me répond toujours. Est-ce à dire que l’adulte n’a pas trouvé sa place sur ce monde en ébullition ? 

 

Comme tous les ans, Rainette et ses amis organisent une fête en l’honneur du vieux chêne. Mais cette année l’arbre est très fatigué par la vie qui passe. Là encore très beau conte philosophique. le dessin et les couleurs sont magnifiques.

Après «Galet», Mathieu Siam aborde le thème de la vieillesse avec beaucoup de tendresse.

Ce livre permet aux parents d’aborder avec les enfants le temps qui passe et d’inexorable fin.

Bien que le sujet soit triste, il est tellement amené avec poésie, que le thème nous parait plus doux.

Sélection pour le prix Révélation jeunesse ADAGP 2019. Pour aller plus loin: entretien avec l’auteur

 

Claudia

2 réflexions sur « En descendant le fleuve, Mathieu SIAM »

    1. J’aime beaucoup l’imaginaire de Mathieu SIAM. j’ai eu la chance de le rencontrer. Nous devions monter un projet ensemble. malheureusement la crise sanitaire est arrivée et celui-ci a été annulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.