30 juillet 2021

Psychothérapie du diable : Point de vue de Boris Cyrulnik, neuropsychiatre

« Ce qui s’est passé à Charlie Hebdo n’est pas un accident. Des groupes politiques utilisent le terrorisme comme une arme, car c’est une arme efficace et économique : on peut bouleverser une société avec peu d’hommes à sacrifier, c’est moins cher qu’une armée. On met la haine dans des quartiers en difficulté, on repère les enfants en détresse psychologique et sociale, on leur offre des stages de formation, et ensuite on les envoie au sacrifice. C’est une  organisation, financée par les gens du pétrole, de la drogue, qui ont des intentions politiques sur le Proche-Orient et sur l’Occident.
Une fois que ces jeunes gens ont été repérés, préparés et sacrifiés, cette organisation déclenche les processus politiques mondiaux. »

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.