8 décembre 2022

Tsiganes, Jan Yoors

Magnifique lecture. Livre documentaire qui parle du monde des Tsiganes.

Dans une ville des Flandres de l’entre-deux guerres, un gosse de douze ans observe un campement de nomades. La rencontre des enfants se fait tout naturellement. Son père lui a tellement parlé de ces peuplades, qu’il décide de partir avec eux. Il disparaît ainsi pendant six mois. Quand il revient, c’est pour annoncer à ses parents qu’il part sur la route avec des dresseurs de chevaux. Il va alors vivre la fraternité du voyage, les itinéraires secrets, partager les hérissons grillés au coin du feu, le froid, la peur et la liberté. Bien que chagrine, sa famille accepte. Jan Yoors narre son histoire et aussi l’histoire bouleversante et sans doute unique par ses apports documentaires sur la culture des différentes origines d’un peuple.  Il apprend le romani et devient l’un des leurs au sein de la famille de Pulika. Magnifique leçon de vie, mais à quel prix !

« Tsiganes est le livre le plus concret et le plus visuel jamais écrit sur les Tsiganes… Un récit miracle où la réalité la plus exacte, la plus nue, semble battre au rythme même de la légende. » Jacques Meunier

Ce livre est déroutant, dérangeant et attachant à la fois. Écrit avec poésie, simplicité, sincérité  et pudeur. Cette approche permet de mieux comprendre la culture des Tsiganes. Au fil des pages nous découvrons les deuils des Lovara, les rituels du mariage, la joie des naissances et l’atmosphère inimitable des patshiv, légendaires fêtes tziganes peuplées de danses et de chants.  La fonction sociale de « la bonne aventure ». La crédulité des gadjes. Par ces révélations, l’enfant blond des roms entend nous dévoiler un peu de l’âme de ce peuple à part, en marge du temps qui, quels que soient les pays traversés, a su jalousement préserver sa culture et son intimité.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.