2 octobre 2022

A Fake Story par Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon

Orson Welles met sur les ondes la Guerre des Mondes de H.G. Wells racontant l’attaque de la Terre par des extra-terrestres. Des explosions de gaz incandescent se sont déroulées sur la planète Mars. Un mystérieux objet de grande taille, que l’on croyait être une météorite, est tombé sur une ferme aux environs de Grovers Mill. Une unité mobile spéciale se rend sur place et tombe sur des martiens…

C’est la panique ! Nous sommes en 1938.

Pour échapper au massacre des Martiens, un homme tue sa femme et tire sur son fils avant de se suicider. Dans la ville paisible de Princeton, un jeune homme obèse, une arme à la main et la chemise ensanglantée, erre sur une route. Un pick-up le percute. Le conducteur emmène le blessé à l’hôpital.

Le lendemain, les journaux titrent « Une fausse guerre terrifie tout le pays »

Le patron de CBS et l’écrivain Douglas Burroughs échangent sur le buzz réalisé par Orson Welles et sur l’affaire de Princeton. Douglas Burroughs, après moultes réflexions va mener l’enquête. 

Laurent Galandon par le biais de la bande dessinée pose la question du vrai et du faux, la Fake news d’après le roman de Douglas Burroughs. Les premières planches sont jubilatoires tant par l’écriture que par les dessins.  Cette enquête policière est bien ficelée. La touche raciste est salasse et malheureusement rependue à cette époque.
Tout est là pour vivre une histoire bien noire. Et pourtant par moment, je me suis perdue dans le scénario.  Heureusement les dessins et les couleurs de Jean-Denis Pendanx m’ont conquis. 

Claudia

2 réflexions sur « A Fake Story par Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.