5 mars 2024

L’heure est aux grandes causes communes de l’humanité, Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon est intervenu à la cérémonie de clôture du Sommet des Peuples le 18 juillet 2023.

Jean-Luc Mélenchon a exprimé son scepticisme face au sommet entre l’Union européenne et l’Amérique latine. Il rappelle qu’il y a huit ans, un sommet similaire n’a donné lieu à aucun résultat significatif, seulement une montée du mépris, de l’inefficacité et du modèle néolibéral dans le monde. Il exprime sa déception et son indignation face à l’absence de mesures concrètes pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les peuples latino américains.

Il souligne que tous les pays européens ont voté contre l’embargo sur Cuba à l’ONU, mais cette question a été ignorée lors du sommet.

Il critique également l’absence de discussions sur les grandes causes communes de l’humanité, notamment la biodiversité en danger, le commerce des pesticides, les famines dans le monde et la crise de l’eau qui touche de nombreux pays. Il dénonce le commerce et l’idée que le marché va résoudre les problèmes mondiaux, soulignant que cette croyance superstitieuse ne fera qu’aggraver les catastrophes en cours.

Il appelle à la raison, à la décision commune et à la science pour faire face aux défis mondiaux tels que la crise climatique. Jean-Luc Mélenchon critique également la politique européenne envers l’Amérique latine et souligne que l’Europe n’a pas soutenu des propositions importantes telles qu’un cadre légal international pour rendre les multinationales responsables de leurs actions sociales et environnementales, ainsi que la création d’un tribunal climatique international. Il affirme que l’humanité est en danger en raison du capitalisme qui exploite les catastrophes qu’il provoque. Il appelle à rompre avec ce mode de production et à lutter pour la paix, l’égalité sociale et la préservation de la planète. Il conclut en affirmant que si les dirigeants européens ont manqué une occasion lors de ce sommet, il appartient maintenant aux peuples de relever le défi qui leur a été lancé.

Le peuple français est passé à côté d’un président de la République hors du commun. Les autres responsables politiques français de gauche n’ont que la posture de leur mandat. Jean-Luc Mélenchon incarne déjà l’aura, le savoir, le savoir faire et le savoir être d’un président de la République. Là est toute la différence avec les autres.

Claudia

 

2 réflexions sur « L’heure est aux grandes causes communes de l’humanité, Jean-Luc Mélenchon »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.