23 juillet 2024

BD Sacatove – Une libre adaptation de la nouvelle de Leconte de Lisle, Mélinat Payet, Olivier Giraud

Leconte de Lisle semble s’être inspiré de l’histoire de  Paul et Virginie publiée en 1789 par Bernardin de Saint-Pierre pour écrire Sacatove.

L’auteur précise : « Les quelques lignes qui suivent n’ont aucun rapport, quant au fond, avec l’histoire touchante des deux Mauriciens. La scène se passe cette fois à Bourbon et l’époque n’est plus la même. Cependant le voisinage des deux îles, que trente-cinq lieues séparent à peine, amènera entre le poème de Bernardin et ce récit de la mort romanesque d’un noir célèbre par son adresse, son courage et son originalité, quelques analogies nécessaires de description – sauf les différences du sol, différences souvent essentielles, comme on en peut juger.

Vers 1820, un négrier de Madagascar débarqua sa cargaison humaine entre Saint-Paul et Saint-Gilles… Parmi les esclaves qui suivirent leur maître sur les bords de la ravine de Bernica, il y avait un jeune noir qui sera, si le lecteur veut bien le permettre, le héros de cette histoire, pour le moins aussi véridique que les aventures du poème mauricien. » Ces précisions données, si l’amour de Sacatove pour la belle Maria peut faire songer à l’amour de Paul pour Virginie, il faut reconnaître que s’y ajoutent des problèmes de racisme et de vendetta…

Dans la version « bande dessinée » illustrée par Olivier Giraud que je viens de finir, la scénariste Mélina Payet évoque la condition de la femme. La pression sociale et raciale de la société bourbonnaise du XVIIIe siècle. Il est important de re situer le texte dans son époque. Nous sommes en 1789. Le trait du dessin et les couleurs accentuent magnifiquement le texte. Cependant, un passage du livre m’interroge. L’Homme noir ne peut être vu que comme un animal ? Ne pouvant contrôler son instinct bestial.
Olivier Giraud m’a dédicacé le livre par une esquisse magnifique du héros. Maintenant que j’ai lu l’histoire, j’ai une multitude de questions à poser à Mélina Payet. Peut-être un jour, quand mes pas me mèneront à l’île de la Réunion, j’aurai la chance de croiser les auteurs.

Claudia

 

2 réflexions sur « BD Sacatove – Une libre adaptation de la nouvelle de Leconte de Lisle, Mélinat Payet, Olivier Giraud »

  1. Super si Olivier Giraud t’a dédicacé le livre par une esquisse magnifique du héros…
    Peut-être qu’un jour tu auras la chance de croiser Mélina Payet…
    Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.