7 août 2022

Galabru raconte Guitry

 

Par une froide matinée de l’automne 1953, un jeune homme arpente d’un pas indécis le trottoir d’une avenue bordant le Champ-de-Mars à Paris. Et s’il n’a pas l’air de savoir où il va, c’est qu’il sait trop bien où il devrait aller. Dans sa poche il y a une lettre. Une lettre d’introduction. C’est pourtant si simple, quand on y pense, d’aller voir un homme, de lui dire qu’on l’aime et qu’on l’admire, qu’en somme, il est tout pour vous… Finalement rien ne presse… Le jeune homme reviendra demain, ou un autre jour… Je vais vous faire un aveu, le jeune homme c’était moi. Quant à celui que je n’ai jamais osé aller importuner, cet homme qui avait illuminé ma vie et décidé de ma vocation théâtrale par son génie, sa culture, son charme, sa fantaisie et son esprit, c’était Sacha Guitry.

Michel Galabru raconte sa passion pour le maître, mais aussi la vie de théâtre et de cinéma de ce grand dévoreur de pellicule comme de femmes.

 

Claudia

4 réflexions sur « Galabru raconte Guitry »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.