2 octobre 2022

Queen Kong d’Hélène Vignal

La comédienne Giulia De Sia fait le choix de lire la dernière partie du livre. « Queen Kong » a été primé « pépite d’or »au salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis 2021.

Pour le groupe elle en est une.
Une belle.
Une vraie.
Une grosse.
Une sacrée.
C’est ce qu’ils disent dans les commentaires qui font sonner son téléphone à répétition, entre insultes et émojis assassins.
Mais elle choisit de voir, toucher, entendre, goûter. Sans céder à la pression et au jugement de la meute.
Elle joue selon ses propres règles.
Seule ? Peut-être pas…
Un texte incisif et éclatant porté par une héroïne qui dynamite les codes et décide de suivre ce qui bat en elle, quel que soit le prix à payer.

Je ne veux rien dévoiler du contenu, car je ne souhaite pas influencer votre sensibilité sur le thème évoqué dans ce roman. Chacun, surtout le public adolescent va se retrouver à un moment ou à un autre. En effet, plusieurs thèmes sont abordés par l’auteure. j’ai beaucoup aimé l’écriture, directe, franche et sensible. Ce livre mérite d’être présent dans tous les lieux où les jeunes aime débattent.

Claudia

 

4 réflexions sur « Queen Kong d’Hélène Vignal »

  1. En réponse à tes questions :
    Geoffroy Delorme n’a pas mis les chevreuils en danger…
    Son histoire avec eux est vraiment à découvrir…
    C’est une belle personne…
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.