30 juillet 2021

Nuit à Jour, album de Pierre Richard

L’acteur Pierre Richard sort « Nuit à Jour », un album lunaire : on vous raconte son étonnante genèse

L’acteur impérissable du « Grand blond » publie un album ovni dans lequel il interprète avec fièvre des extraits du « Petit éloge de la nuit » d’Ingrid Astier, sur des climats musicaux en clair-obscur. L’auteur de la musique, Jean-Baptiste Hanak, nous a raconté la génèse de cette collaboration inattendue.

L’album Nuit à Jour apparaît d’abord comme une énigme. Qu’est-ce que c’est que cet objet musical non identifié ? Et qu’est-ce qui a bien pu réunir dans un même projet l’acteur octogénaire Pierre Richard, la grande plume du polar Ingrid Astier et le musicien d’électronique underground, Jean-Baptiste Hanak ? C’est ce que nous avons voulu percer à jour.

Une histoire d’amitiés et de variations sur un même thème

Il s’agit d’une belle histoire de rencontres et d’amitiés mais aussi d’une aventure étonnante qui se déploie comme une fleur. D’abord un livre, puis un spectacle, et maintenant un album et en principe une tournée, comme autant de variations sur un même thème. Une équipée dont la genèse a quelque chose de rocambolesque, comme un scénario écrit pour l’acteur fragile et attachant du Grand Blond avec une chaussure noire, et pour lui seul.

Au cœur de ce projet à géométrie variable se trouve l’écrivaine Ingrid Astier. En 2014, cette autrice de polars publie un essai poétique baptisé Petit éloge de la nuit, « fruit de notes vagabondes, de nuits inspirées, de lectures ou de dialogues croisés ».

Quatre ans auparavant, elle a noué une amitié avec les deux frères Hanak, du duo de musique électronique aux idées larges dDamage, qu’elle a invités à rédiger deux pages de cet ouvrage. « Comme ce livre est écrit sous forme d’abécédaire, elle nous a dit, je vous offre une lettre, la lettre d comme dDamage. C’était un honneur extraordinaire ce caméo littéraire« , se souvient le musicien Jean-Baptiste Hanak.

Rencontre éclair dans une chocolaterie

Très vite, Ingrid Astier veut pousser la collaboration plus loin, sur scène, avec de la musique. Trop timide pour dire ses textes devant le public, elle cherche quelqu’un pour le faire à sa place. « Un jour, elle m’appelle, elle a trouvé quelqu’un« , nous raconte JB Hanak.

« Il est 13h et elle me dit : tu as rendez-vous à 18h avec Pierre Richard. Vous avez une heure pour trouver quelque chose pour le lancement du livre, qui se déroule ce soir dans la chocolaterie de Jacques Génin. Il y a eu un grand blanc. Je n’étais absolument pas préparé. J’ignorais même qu’elle connaissait Pierre Richard depuis plus de dix ans.« 

Ce soir là, comme convenu, Jean-Baptiste débarque équipé de sa guitare et de son amplificateur dans la chocolaterie de la rue de Turenne. « Bon Jean-Ba, on fait quoi ? C’est la première chose que Pierre Richard m’a dit, le livre à la main, comme un gosse. Je l’ai aussitôt rassuré. Fais-moi confiance, je suivrai tes intonations et ta lecture. Le gardien du phare, c’est toi. Fais comme les journalistes en voix off à la télé, on comprend à leur intonation que c’est la fin du sujet, c’est presque une chanson. Envoie-moi juste des petits signaux comme ça. C’était des consignes de survie, dans l’urgence. De mon côté, j’ai essayé de développer au plan sonore quelque chose de l’ordre du langage onirique. »

A la fin, Pierre m’a dit : c’était magnifique, ça ressemblait au chant des baleines. Il faudra qu’on recommence !

JB Hanak à propos de Pierre Richard

Ensemble, ils donnent dans la foulée trois ou quatre concerts guitare-voix. Mais en 2017, Ingrid Astier, « la magicienne sans laquelle rien de tout cela ne serait advenu« , veut à nouveau passer à la vitesse supérieure, avec un vrai spectacle adapté de son Petit éloge de la Nuit. Jean-Baptiste Hanak, dont le grand-frère Frédéric est alors en très mauvaise santé et mourra plus tard cette année-là, préfère se mettre en retrait et achever leur dernier disque en commun.

Source et suite de cet article FranceInfo

J’aime beaucoup cet acteur.

Claudia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.