23 octobre 2021

Albert Camus, l’étranger

https://youtu.be/-qMYAJycdMg

« Et c’était comme quatre coups brefs que je frappais sur la porte du malheur »
Albert Camus.

L’étranger est un roman d’Albert Camus publié pour la première fois en 1942. Il fait partie du « cycle de l’absurde », trilogie composée d’un roman (L’Étranger), d’un essai (Le Mythe de Sisyphe) et d’une pièce de théâtre (Caligula) décrivant les fondements de la philosophie camusienne.

Albert Camus, est né le 7 novembre 1913 à Dréan dans la Willaya d’El Taref en Algérie. Il mort le 4 janvier 1960, accidentellement à Villeblevin dans l’Yonne. Il est un écrivain reconnu, mais aussi un dramaturge un essayiste et un philosophe français. Il a aussi été journaliste, militant engagé dans la Résistance et a pris des positions de gauche dans la société de l’après-guerre.

En 1942, Albert Camus publie son premier roman L’Etranger ;

Il en résumait l’histoire en une phrase :

« Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort ».

En cela, Meursault, le personnage principal du livre, « est étranger à la société où il vit » acceptant « sans aucune attitude héroïque, de mourir pour la vérité ».
La même année, Albert Camus théorise son propos – l’absurde de la condition humaine – dans un essai « Le Mythe de Sisyphe ».

J’aime beaucoup l’écriture d’Albert Camus. Il est l’un de mes auteurs préféré.

Claudia

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.