7 décembre 2022

Le grand marin, Catherine Poulain

« Le grand marin » (Ed: l’Olivier), raconte l’histoire d’une femme libre, qui décide de partir en Alaska et devient pêcheuse de morue et de flétan sur bateau le « Rebel »

A bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a sa place. Elle part. C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage au milieu du monde d’hommes. Elle partage leur vie. Elle devient leur camarade. Traîne dans les bars. En attendant de rembarquer. C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin…

Catherine Poulain, l’auteure commence à voyager très jeune. Employée dans une conserverie de poissons en Islande, travailleuse agricole au Canada, elle s’installe en Asie. Barmaid à Hong-Kong, employée sur les chantiers navals aux États-Unis, elle pêche ensuite pendant dix ans en Alaska. Elle vit aujourd’hui entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc, où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole. Le grand marin est son premier roman. Premier roman et déjà couronné par de nombreuses distinctions, Le prix Mac Orlan, le prix Joseph Kessel, le Prix Henri-Queffélec, deux Prix Gens de mer et le Prix Ouest-France.

Pour aller plus loin Critique de livre

J’ai été conquise par l’écriture, c’est vraiment un grand roman. Je pense qu’un jour il deviendra un grand film, tellement il est authentique. Les mots employés et l’ambiance  rendent un bel hommage à tous ces marins du grand froid. La nature est décrite de façon fabuleuse. La mer apparaît dans toute sa beauté et son immensité.

ATTENTION: je préviens les âmes sensibles, les amies des bêtes (comme moi) les descriptions sont très crues.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.