7 décembre 2022

Loups et ours, l’impossible cohabitation ?

Il y a plusieurs décennies, l´Europe comptait de grands carnivores sur son territoire. Loups et ours peuplaient nos terres avant d´être exterminés par l´Homme. En France, ces 3 grandes familles ont toutes disparu à l´état sauvage du fait de l´activité humaine. Depuis, des programmes de réintroduction de ces animaux ont été lancés. Mais le retour de ces carnivores n´est pas vu d´un très bon oeil, par les éleveurs notamment. Et à chaque gouvernement, son plan loup. Pour cette mandature, les autorités visent une population de 500 canidés d´ici à 2023. Au delà des chiffres, et si on apprenait à cohabiter avec ce qu´on appelle « la grande faune »? Pour en parler, Jean-Marc Landry, Ethologue et biologiste ; Emmanuelle Pouydebat, directrice de recherche au CNRS et au Muséum national d´histoire naturelle et Bertrand Sicard, vice-président de FERUS, association de protection des grands prédateurs en France.

Étant donné que certaines personnes mieux renseignées que moi sur le sujet, semble mettre en doute les propos de cette vidéo, je vous en propose une seconde qui date de 2018, mais qui a été construite par un bénévole de l’association FERUS

Il faut savoir qu’un ours est majoritairement végétarien d’ailleurs, c’est un omnivore comme l’Homme, et la moitié de son alimentation est herbivores, des fruits ensuite, des champignons, quelque petit rongeur, les carcasses qu’il trouve et pique au vautour, du gibier, pas de poissons, et très peu de miel, fun fact, quand il s’attaque à une ruche, il s’en fout du miel, ce qu’il cherche c’est les couvains, les larves si vous préférez… le miel c’est juste un dommage collatéral sucrée ^^ Ah aussi une fausse accusation, les éleveurs accusent les deux ourses d’être potentiellement porteuse d’un virus transmissible par les tiques… les vétérinaire démentent…

Claudia

2 réflexions sur « Loups et ours, l’impossible cohabitation ? »

    1. En ce moment le groupe thématique Condition Animale – La France Insoumise dont je fais partie réfléchi sur ce problème. Car dans certaines régions française les anti ours /loups sont violents et le combat est vraiment difficile. Car bein entendu, l’État est de leur côté. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.