5 décembre 2022

La dernière étreinte de Frans de Waal

Le primatologue Frans de Waal dont les travaux font autorité dans le monde entier, nous explique que les animaux sont aussi capables d’éprouver de multiples émotions. Nous savons maintenant que le rire, la peur, la colère, le désir ne sont pas le propre de l’homme. J’invite tous les septiques à lire
« La dernière étreinte »
Ce livre est magnifique !

Il y a 2 catégories : les chimpanzés qui se rapprochent de Macron et il y a les bonobos avec lesquels je me retrouve. Ils sont dans l’empathie les uns envers les autres. D’une nature paisible, le bien-être de chacun est au cœur de leurs préoccupations. Ils aiment la vie collective. Les petits jouent facilement avec les adultes sans violence. Ils sont sont xénophiles (attirés par les étrangers.) Ils sont pacifiques. Ils sont féministes. Il n’y a pas de compétition, mais une grande amitié entre les femelles. Et puis franchement faire l’amour pas la guerre, c’est une super beau programme.

En avril 2016, Mama,chimpanzé de 59 ans est mourante au Royal Burgers Zoo à Arnhem, aux Pays-Bas. Elle refuse de se nourrir et de boire et se laisse littéralement mourir. Le professeur Jan van Hooff, cofondateur de la colonie, est venu lui rendre visite en dernier hommage. Il la connaissait depuis 1972 ! Regardez la réaction de mama lorsqu’elle le reconnait. Les émotions chez les animaux existent, comme chez les humains.

Claudia

3 réflexions sur « La dernière étreinte de Frans de Waal »

  1. Je suis bouleversée par la vidéo de Mama…
    De l’émotion éprouvée chez les animaux, bien sûr !!
    Et tous ces hommes qui se permettent de les faire souffrir. C’est insupportable.
    Merci pour la belle présentation de ce livre…
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.