23 juin 2021

La lutte bio contre les pucerons

Les pucerons s’attaquent aux jeunes pousses de vos plantes. Plus le sol contient de l’azote plus les plantes qui y poussent auront des chances d’être attaquées par les pucerons.

  • Là où il y a des pucerons il y a des coccinelles. Une larve de coccinelle indigène peut en consommer jusqu’à 50 par jour contre 100 par jour pour les larves de coccinelles asiatiques. Les larves de syrphes en consomment aussi une bonne quantité. Voici deux armes naturelles qui vous aideront dans la lutte contre les pucerons.
  • En cas de forte attaque, arroser les extrémités des plantes avec un jet d’eau puissant.
  • Privilégier la plantation des végétaux qui attirent les pucerons comme les capucines.
  • Les lavandes plantées au pied des rosiers ont quant à elles un effet répulsif. Tout comme les feuilles de rhubarbe qui peuvent être utilisées en décoction à raison d’un kilo et demi de feuilles pour 10 litres d’eau. Après 72 h pulvériser les plantes attaquées avec cette décoction. Les feuilles de tomates ont également le même effet répulsif.
  • Dans le commerce vous trouverez des produits à base de savon noir, un traitement efficace en pulvérisation contre les pucerons.

RUSTICA

Claudia

5 réflexions sur « La lutte bio contre les pucerons »

  1. Par hasard j’ai vu chez Kimcat, l’amie des chats que tu n’oubliais pas Pierre Fasbind, je le considérais comme un ami, il a laissé un grand vide.
    Chez moi quand il fait chaud, je trouve de minuscules coccinelles dans ma chambre, en dessous nous avons un énorme laurier rose qui se remplit de pucerons mais je ne vois pas des « normales », est-ce une autre espèce ?
    Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.