11 avril 2021

L’accès à l’eau est le problème n°1 du futur

Le dimanche 21 mars, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Ali Baddou pour l’émission Questions politiques. Le candidat à l’élection présidentielle de 2022 était d’abord interrogé sur la stratégie du gouvernement en matière de vaccination. Il a appelé à mettre en place une licence d’office sur les vaccins afin que ceux-ci puissent être produits massivement partout dans le monde et il a dénoncé l’attitude de la France qui s’est opposé à cette licence d’office à l’OMC.

De même, il a expliqué l’inefficacité de l’Union européenne dans la pandémie, incapable de définir des règles communes pour le confinement, de sécuriser réellement les approvisionnements en vaccins ou encore de défendre la licence d’office à l’OMC. Face à une « vague psy » qui monte dans le pays compte tenu des restrictions de liberté dues à la pandémie, Jean-Luc Mélenchon a appelé à réouvrir les lieux de culture. Il a dit sa solidarité avec les travailleurs, intermittents et précaires du monde de la culture en lutte. Il a posé aussi la question du jeu vidéo, première industrie culturelle du pays, et demandé les raisons de la non-ouverture des rayons de jeux vidéo quand d’autres commerces sont ouverts.

Le candidat des insoumis à l’élection présidentielle de 2022 dont le cahier programmatique consacré à la planification écologique est disponible en librairie a également traité dans cette émission de deux grandes questions liées à ce sujet. La forêt, d’abord, dont il a détaillé les externalités positives pour l’environnement mais aussi expliqué comment ce secteur pouvait constituer une réserve majeure d’emploi à l’avenir. L’eau, ensuite, qui va devenir l’un des enjeux majeurs du futur, qu’il s’agisse de l’accès à l’eau potable ou de la pollution de l’eau ; Jean-Luc Mélenchon a ainsi évoqué en particulier la question des plastiques dans l’eau, mais aussi des pesticides comme le glyphosate. Il a rappelé qu’un collectif d’associations organisait une votation citoyenne sur l’eau à partir du 22 mars 2021 (https://eau.vote).

Le président du groupe «La France insoumise» a également répondu aux questions sur l’UNEF. Il a dénoncé des polémiques stériles lancées par l’extrême droite pour obtenir la dissolution de ce syndicat étudiant alors que les étudiants ont en ce moment de graves problèmes à commencer par la faim et les difficultés à se loger.

Jean-Luc Mélenchon a également parlé des élections régionales et lancé un appel à EELV proposant de constituer une alliance dans 6 régions avec ce parti politique tout en lui laissant la tête de liste dans 5 de ces 6 régions. Il a aussi lancé un appel aux communistes en leur proposant, autour de sa candidature à l’élection présidentielle, un accord programmatique et un accord pour les législatives permettant de constituer un groupe communiste à l’Assemblée nationale.

Il faut vraiment qu’il soit patient face à ces journalismes macronistes !

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.