17 octobre 2021

Le vagabond des étoiles librement adapté par Riff Reb’s, second partie

Le Vagabond des Étoiles seconde partie, vient clore le sublime hommage à l’un des plus grands écrivains Jack London. Je vous parlais de la première partie ICI.

Dans la prison d’État, Darrell Standing, toujours soumis à la torture de la camisole de force, poursuit ses voyages extracorporels. Il incarne des hommes, des femmes, des enfants. Et ceci à travers l’histoire du monde. Ainsi,  nous voyageons du western au péplum en passant par la préhistoire. Pour garder la raison, Darrell Standing recherche et trouve des preuves de la réalité de ses vies antérieures.
S’ouvre également pour lui un abîme de réflexions sur l’immuable destin de l’humanité partout et toujours inféodée à l’amour, la superstition et la violence.

Finalement en marche vers la potence, il esquisse un sourire car il a cette phrase en tête :
« Il m’a fallu mourir et mourir encore pour m’apercevoir que la vie était inépuisable. »

Le dessinateur et scénariste BD Riff Reb’s

Admirable travail de recherche. Le dessin est pointilleux de détail. Les couleurs sont posées par tranche de vie. Du grand art !

Claudia

2 réflexions sur « Le vagabond des étoiles librement adapté par Riff Reb’s, second partie »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.