7 mai 2021

Condition animale et les lobbies : quel avenir en commun avec les animaux ?

Le 1er juin 2018, Bastien Lachaud a été convié par le groupe thématique des animalistes insoumis·es situé à Toulouse à une réunion publique autour de la condition animale, avec Mauricio Garcia-Pereira, ancien employé de l’abattoir de Limoges et lanceur d’alerte sur le scandale de l’abattage des vaches gestantes. Il a pu décrire la réalité des abattoirs, machine infernale qui broie les hommes comme les bêtes qui sont victimes d’une violence extrême. Dans ce cadre, Bastien Lachaud a pu réaffirmer la position de la France insoumise en faveur du bien-être des animaux, et contre la maltraitance animale, à la fois dans les élevages mais aussi et surtout, dans les abattoirs où 3 millions d’animaux sont massacrés tous les jours en France, au profit des « intérêts des filières ».
En effet, lors de la campagne pour l’élection présidentielle notre candidat Jean-Luc Mélenchon avait largement développé cette thématique. En cohérence, actuellement dans l’hémicycle, le groupe de la France insoumise a déposé nombre d’amendements à divers projets de loi afin de réduire la souffrance animale, notamment à l’occasion du projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation. Tous ont été rejetés. Depuis le début de la législature, le groupe de la France insoumise a porté 13 initiatives en faveur de la cause animale telles que l’introduction d’une alternative végétarienne dans les cantines scolaires ou l’interdiction de la chasse à courre… De plus, lors de la discussion du projet de loi sur la moralisation de la vie publique, les député·e·s insoumis·es ont défendu un amendement relatif à l’interdiction d’exercer un mandat électif pour toute personne condamnée pour avoir commis des sévices sur des animaux.

Le vendredi 24 août 2018 se tenait aux AmFis d’été de la France insoumise à Marseille la conférence : «Des animaux et des lobbies : quel avenir en commun avec les animaux ?»

Cette conférence était animée par :
– Brigitte Gothière, présidente de L214
– Fabrice Nicolino, journaliste spécialiste du lobby viande dans l’histoire et dans le monde,
– Bastien Lachaud, député LFi
– Younous Omarjee, eurodéputé LFi
– Ghalia Mercier
– Anne Stambach-Terrenoir

Claudia

2 réflexions sur « Condition animale et les lobbies : quel avenir en commun avec les animaux ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.