23 février 2024

Le grand monde, Pierre Lemaitre

 

Dès le début du livre, je savais que j’allais passer un très bon moment de lecture. J’aime l’écriture et l’atmosphère de Pierre Lemaitre. Mais là, je dois dire que l’auteur a surpassé mon attente. Tous les ingrédients de l’addiction sont au rendez-vous. Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013 pour « Au revoir là-haut », signe le début d’une nouvelle trilogie qui se déroule à l’époque des Trente Glorieuses. La famille Pelletier : trois histoires d’amour, un lanceur d’alerte, une adolescente égarée, deux processions, Bouddha et Confucius, un journaliste ambitieux, une mort tragique, le chat Joseph, une épouse impossible, un sale trafic, une actrice incognito, une descente aux enfers, cet imbécile de Doueiri, un accent mystérieux, la postière de Lamberghem, grosse promotion sur le linge de maison, le retour du passé, un parfum d’exotisme, une passion soudaine et irrésistible. Et quelques meurtres.
Je précise qu’il faut aimer les sagas familiales sinon, vous risquez d’être perdu entre les va-et-vient de tous les personnages. Oh ! combien haut en couleur. Moi, j’ai adoré !
Juste léger bémol pour la fin. Je l’ai trouvée trop rapide, pas assez fouillée, mais peut-être ceci est fait exprès pour attendre la suite !

Claudia

 

2 réflexions sur « Le grand monde, Pierre Lemaitre »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.