8 décembre 2022

Les vivants et les morts, Gérard Mordillat

Lui, c’est Rudi. Il n a pas trente ans. Elle, c’est Dallas. Bien malin qui pourrait dire pourquoi tout le monde l’appelle comme ça. Même elle a oublié son nom de baptême Rudi et Dallas travaillent à la Kos, une usine de fibre plastique. Le jour où l usine ferme, c’est leur vie qui vole en éclats, alors que tout s’embrase autour d eux.

À travers l’épopée d’une cinquantaine de personnages, Les Vivants et les Morts est le roman d amour d’un jeune couple emporté dans le torrent de l’histoire contemporaine. Entre passion et insurrection, les tourments, la révolte, les secrets de Rudi et Dallas sont aussi ceux d’une ville où la lutte pour la survie dresse les uns contre les autres, ravage les familles, brise les règles intimes, sociales, politiques.

Dans ce monde où la raison financière l’emporte sur le souci des hommes, qui doit mourir ? Qui peut vivre ?

je finissais par ne plus savoir si c’était le roman ou la vraie vie. L’écriture de Gérard Mordillat est prodigieusement cinématique.

Claudia

 

4 réflexions sur « Les vivants et les morts, Gérard Mordillat »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.