28 mai 2022

Embrasser Maria par Sophie Rabau

« Cette année, Maria aurait eu quatre-vingt-quinze ans. Moi aussi. Sauf que moi je les ai eus. Je me suis dit qu’il était temps de raconter ce que tout le monde semble avoir oublié et que je suis, à présent, la seule à savoir. »
Elle est la plus vieille amie de Maria Callas. Du Brooklyn de leur enfance aux plus grands opéras du monde, elle l’a accompagnée toute sa vie. Pourtant, personne ne se souvient d’elle.
À Paris, avenue Georges Mandel, dans l’ancien appartement de Maria Callas où elle vit toujours, elle confie ses souvenirs à un mystérieux musicien qui veut en savoir plus sur la diva. Surgit alors une Maria Callas multiple, à l’identité trouble, espiègle et manipulatrice à la fois, qui aura dupé le monde entier.
Avec ce roman impertinent et amoureux, mené tambour battant, Sophie Rabau use des pouvoirs de la fiction pour nous conter ce qu’a peut-être été la vraie vie de la Callas : un opéra en trompe-l’œil qu’elle a savamment mis en scène et orchestré.

Écrivaine et enseignante-chercheuse,Sophie Rabau travaille sur les rapports entre critique et création, théorie et invention. Elle est notamment l’autrice de trois essais fictionnels publiés aux éditions Anacharsis et de textes littéraires parus dans les revues Vacarme et Délibéré. Embrasser Maria est son premier roman.

Sophie Rabau a une imagination débordante et une jolie écriture. Néanmoins, moi qui ai un éblouissement à fleur de peau pour l’artiste et un ravissement pour la femme, il m’a été impossible de rentrer dans ce roman. Tant que Maria Calas venait sans cesse au-devant de la scène. Je pense que Sophie Rabau aurait dû s’en tenir à dépeindre une inconnue. Maria Calas est trop unique pour oser s’en approcher ainsi.

Claudia

2 réflexions sur « Embrasser Maria par Sophie Rabau »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.