17 octobre 2021

Les artilleuses – 2 , le portrait de l’antiquaire

Si rien n’explose, c’est qu’elles se sont trompées quelque part. Nous sommes en 1911, dans le Paris des Merveilles. Les Artilleuses – Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling – viennent de voler la Sigillaire, une bague mystérieuse qui leur vaut bien des ennuis avec la police, mais aussi avec les agents du Kaiser. Et voilà que le 2e Bureau entre dans la danse. Pour se sortir du pétrin, les Artilleuses n’ont pas le choix : elles doivent découvrir le secret de la Sigillaire et faire parler la poudre. Pour en savoir plus: BD Gest

Après avoir savouré le tome 1, Le Vol de la sigillaire

J’ai continué à découvrir le monde de Pevel Pierre, pour le scénario. Il est né en 1968. C’est un écrivain français de fantasy et de science-fiction. Willem, Etienne pour le dessin. Il est né en Belgique le 1 janvier 1972. et Wenisch Tanja pour les couleurs. Elle est née le 1 janvier 1971 en Allemagne.

J’aime toujours l’ambiance, les lieux et les personnages. Le dessin est époustouflant de beauté et de précision. Les couleurs accrochent bien. les nuances marquent le rythme et les différentes intrigues. Seul bémol, je trouve les dialogues trop brouillons. Suivre l’intrigue est assez déroutant. Mais peut-être que les jeunes adultes apprécieront. Ils sont plus habitués que moi à ce style qui ressemble aux jeux vidéos.

En tout cas, je vous recommande ce tome 2.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.