23 juin 2021

Frieda de Annabel Abbs

Livre reçu par l’éditeur Hervé Chopin dans le cadre de Babélio

 

En 1912, une jeune baronne allemande fille de l’aristocrate allemand Baron von Richthofen vivant à Nottingham et marié à 20ans au philologue britanique Ernest Weekley  commet l’irréparable : elle quitte son confortable foyer et ses trois adorables enfants pour vivre en toute liberté son grand amour D.H. Lawrence.

La décision de Frieda von Richthofen va donner naissance à l’un des plus grands scandales de son temps. Et inspirera le très sulfureux roman L’Amant de lady Chatterley.

Inspiré d’une histoire vraie, Frieda raconte le destin d’une muse. Il explore les sentiments et les émotions complexes qui traversent une femme qui se bat pour être à la fois libre et mère. Qu’est-ce qui peut pousser une femme à quitter ses enfants ? Quel amour peut être plus fort que celui d’une mère ? Des questions qui résonnent encore aujourd’hui.

Pour aller plus loin dans la découverte de la vie de Frieda, je vous invite sur Wikipedia

Je ne suis pas restée insensible à cette biographie romancée. J’ai aimé l’audace de cette femme, qui n’hésite pas à quitter son confort pour vivre sa passion amoureuse. Allant même jusqu’à l’extrême. Être séparée de ses enfants et accepter certaines fois la violence de son amant pour la création de son œuvre. C’est sur ce dernier point où je me suis interrogée. A-t-elle vraiment trouvé la liberté ? Ou accepte-t-elle un autre enfermement ? Bien sûr, ses deux vies ne sont pas comparables. La première est paisible à mourir et l’autre est exaltante comme l’est la passion, l’amour fou. Cependant, Frieda a vécu en toute liberté sa sexualité. N’est-ce pas cela l’essentiel de cette belle histoire ?

Moi qui suis une inconditionnelle de Frida Khalo, je dois dire qu’elle m’a fait penser bien souvent à cette dernière.

L’écriture est admirable, la description des personnages est subtile et très bien amenée. Annabel Abbs, l’auteure s’est imposée comme la nouvelle auteure anglaise de romans biographiques à succès. Son premier titre, The Joyce Girl, a été publié dans huit pays et a reçu le Impress Prize pour les nouveaux auteurs en 2015. Frieda est son deuxième roman.

Claudia

 

 

 

2 réflexions sur « Frieda de Annabel Abbs »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.