30 juillet 2021

La 2CV, la nuit de François Place

Tout petit déjà, François Place dessinait. Des récits de batailles, avec de minuscules personnages sillonnant d’immenses paysages. Lors de ses vacances en Corrèze, dans la ferme de son oncle et de sa tante, il découvre un monde nouveau, tourné vers la nature et les animaux, presque une autre planète. Malgré les jeux partagés avec les autres enfants de la famille, parfois – il l’avoue – il s’ennuie. Alors il rêve, gribouille, mijote des histoires. Dans La 2 CV, la nuit, l’artiste délaisse ses aquarelles, ses géographies fabuleuses, ses voyages au-delà du réel, le temps de jouer avec l’écriture et ses souvenirs. Avec comme à son habitude une bonne dose d’humour et de tendresse, François Place nous emmène en voyage au coeur de son univers d’artiste et nous raconte les enchantements de ses jeunes années qui ont fait de lui un homme doué pour l’imaginaire et l’amitié.

Biographie
François Place est né en 1957 à Ezanville, en banlieue parisienne.
Après un bac littéraire, il fait des études de communication visuelle à l’école Estienne (1974-1977). Il travaille pendant quelques années comme illustrateur indépendant pour des studios de graphisme et de publicité. En 1985, il rencontre Pierre Marchand, éditeur de Gallimard Jeunesse, qui remarque ses dessins d’adolescent. Il écrit et illustre alors une série de livres documentaires sur le thème des voyages et de la découverte du monde. Il contribue à la même époque à d’autres ouvrages documentaires dans la collection des guides Gallimard, et illustre des romans, notamment ceux de Michael Morpurgo.
Depuis 1992, date de la sortie du livre : les derniers géants, aux éditions Casterman, François Place construit une œuvre autour du thème des voyages, constituée de plusieurs romans ( Angel l’indien blanc, la douane volante), et d’albums illustrés ( Atlas des géographes d’Orbae, la fille des batailles)
Il a voyagé dans un premier temps en lisant un grand nombre de récits, puis en en imaginant à son tour, et enfin, en répondant à l’invitation de plusieurs centres culturels à travers le monde.
Ses illustrations sont régulièrement proposées en exposition par la galerie l’Art à la page.

J’aime beaucoup l’univers et l’écriture de cet auteur. Il délivre avec beaucoup de sensibilité des messages philosophiques. je vous recommande ce petit livre plein de poésie sur le monde de la campagne.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.