8 mars 2021

Le vieux fou de dessin, François Place

À Edo, dans l’ancienne capitale du Japon, vit un gamin dégourdi, vif et curieux qui se nomme Tojiro. Il vend des gâteaux de riz. Au cours de sa tournée du matin, il rencontre souvent un vieux bonhomme bougon et solitaire : c’est le peintre Hokusaï, qui vit au cœur de ce quartier populaire malgré sa grande célébrité. Hokusaï a justement besoin d’un petit apprenti. Il va apprendre à Tojiro, en le prenant sous son aile espiègle et moqueuse, le bonheur d’observer la vie et le plaisir de dessiner.

Ce conte philosophique parle de l’apprentissage de la vie. Prendre son temps. Savourer le présent. Apprendre à observer. Ne pas brûler les étapes. Il évoque le partage entre les générations et tant de belles choses encore. L’auteur invite à regarder au fond de nous, comme une rétrospection du chemin parcouru. Et comprendre que la vie est un bien précieux où il est cessionnaire de savourer chaque instant pour en comprendre le sens. 

Je vous invite à découvrir: Le vieux fou de dessin

« Je dessine depuis que je suis enfant, et depuis j’ai toujours gardé ce goût pour les images. Avec le temps est venu ma curiosité pour la littérature, l’histoire, les grands récits de voyage. Mes livres, je crois, me ressemblent. Ce sont des vagabondages dans les « ailleurs », les lointains, les confins, ou bien de courtes incursions dans des récits plus contemporains. Certains sont graves, d’autres penchent vers le merveilleux ou le fantastique, d’autres encore ont le ton joyeux des aventures racontées aux plus petits.  » François Place

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.