23 juin 2021

A la croisée de nos chemins

Nous sommes à la croisée de nos chemins.
Les pleurs sont asséchés.
Et les fleurs fanées.
La vie va reprendre comme avant ?
Je ne le pense pas.
Rien n’est jamais fini avec l’absence.
Pourquoi aller, jusqu’au bout de l’insupportable ?
Une dernière fois, te revoir.
Quelle erreur !

 Faut-il être macabre que d’espérer un signe.
Alors pourquoi ?
Pour finir ce qui avait été dit,

Promis.
Comme le cercueil, un pacte scellé.
Quoi que je fasse, je t’attends.
J’attends le jour où je pourrai me blottir dans mes bras.
J’entends ta voix, j’entends ton rire.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.