6 juillet 2022

J’en appelle au réveil de la police républicaine – JL Mélenchon

Le 7 juin 2022, Jean-Luc Mélenchon était l’invité du grand entretien de la matinale de France Inter.

Le candidat au poste de Premier ministre a tout d’abord été interrogé sur la Police suite au décès d’une jeune femme lors d’un contrôle. Il a indiqué qu’il n’était pas normal de tuer quelqu’un parce qu’il refuse d’obtempérer. Il a rappelé les 4 morts en 4 mois suite à des interventions, mais aussi le dispositif honteux au Stade de France qui aurait pu provoquer encore plus de dégâts. Il en a appelé au réveil de la police républicaine et à réformer la police de la cave au grenier. Il s’est dit opposé à l’usage disproportionné de la violence.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite pointé du doigt la politique économique d’Emmanuel Macron. Il a rappelé que l’austérité mise en place par le président avait un coût : 80 milliards par an. Il a expliqué que pour trouver cet argent, E. Macron supprime par exemple des lits d’hôpitaux et des postes d’enseignants. Le candidat au poste de Premier ministre a indiqué que face à l’effondrement économique qui s’annonce à cause du modèle néolibéral, il proposait un autre modèle : celui de la relance économique par la consommation populaire et du sauvetage des services publics.

Interrogé sur les élections législatives, Jean-Luc Mélenchon a expliqué pourquoi Emmanuel Macron serait obligé de le nommer Premier ministre si la NUPES obtient la majorité à l’Assemblée nationale. En effet, dans le cas contraire, le président créerait une crise politique dans le pays. Il a rappelé le rôle prépondérant du Premier ministre dans la Constitution. Sur les retraites ou le nucléaire par exemple, c’est lui qui déciderait à l’Assemblée et pas le président de la république. Il a donc appelé à trancher ces questions lors des scrutins des 12 et 19 juin prochains en votant pour les candidats de la Nouvelle Union Populaire écologique et sociale.

Jean-Luc Mélenchon a été clair et précis. Léa Salomé hargneuse n’a pas réussi à la déstabiliser.

Et pour finir, un billet de Guillaume Meurice. On en redemande !

Claudia

3 réflexions sur « J’en appelle au réveil de la police républicaine – JL Mélenchon »

  1. C’est grave et cela parait disproportionné… Légitime défense ? L’automobiliste a-t-il cherché à foncer sur la police ? En saurons-nous plus ? Pas si sûr !
    La passagère est décédée tout de même…
    Bizzz

    1. Comme tu dis Béa, la passagère est décédée. Et c’est ce débat que JL Mélenchon met en avant. Jusqu’où devons nous accepter la violence commise par le police ? Depuis 5 ans la Police qui commandé par le politique est de plus en plus violente. J’ai peur de cette police.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.