28 mai 2022

Meeting immersif de Jean-Luc Mélenchon à Nantes

Le dimanche 16 janvier 2022, Jean-Luc Mélenchon était en meeting immersif à Nantes devant près de 5 000 personnes.

Une première mondiale, le candidat à l’élection présidentielle étant entouré de 4 écrans de 50 mètres de long et 6 mètres de haut et dans lequel étaient diffusées des odeurs en lien avec le thème de son intervention.
Au cours de ce meeting, il a reçu le soutien du député communiste Sébastien Jumel et du maire de Trappes de Génération.s Ali Rabeh.

Jean-Luc Mélenchon a débuté sa prise de parole en rappelant que tout s’enracinait dans la question sociale et la cupidité du système capitaliste. Il a appelé à inscrire la règle verte dans la Constitution afin de ne pas prendre à la nature davantage que ce qu’elle peut reconstituer.

Il a rappelé que s’il était élu président de la République en avril 2022, il ferait une loi de blocage des prix pour faire face à leur envolée, et qu’il limiterait les frais bancaires.
Il a aussi redit sa volonté d’augmenter le SMIC à 1 400 euros nets par mois. Il a par ailleurs dit qu’il mettrait en place un héritage maximum à 12 millions d’euros au-delà duquel s’appliquerait un impôt à 100% permettant de financer l’allocation d’autonomie des jeunes à 1 063 euros par mois.
Il a répété sa volonté de faire la retraite à 60 ans à taux plein et de rétablir les 35h réelles.

Dans un tableau faisant figurer la planète terre, la Station spatiale internationale, la Lune, Mars et un satellite de communication, Jean-Luc Mélenchon a ensuite abordé son programme sur l’espace. Il a rappelé les immenses capacités de la France avec la fusée Ariane 5 et le port spatial de Kourou en Guyane. Il a plaidé pour l’interdiction de l’appropriation privée des corps célestes, mais aussi pour la démilitarisation de l’espace. Il a rappelé que depuis l’espace, on voit mieux qu’ailleurs que l’humanité est une et que le racisme n’a pas de sens.

Il a par ailleurs rappelé sa proposition de créer une université francophone de l’espace à laquelle pourraient notamment participer plusieurs pays d’Afrique.

Dans un nouveau tableau représentant un espace numérique, le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a développé son programme sur le sujet. Il a notamment parlée des données numérique et du fait de les conserver pour l’essentiel sur le territoire national afin de garantir pleinement le droit à l’anonymat mais aussi à l’oubli. Il a par ailleurs expliqué qu’il voulait reprendre le contrôle de la pose de câbles sous-marins afin de poser un câble entre l’Hexagone et la Guyane sans passer pas les Nord-Américains.

Dans un dernier tableau présentant la mer, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu’on pouvait trouver dans les océans 66 fois l’énergie dont nous avons besoin. Il a répété sa volonté de sortir du nucléaire, notamment en installant des éoliennes en mer. Il a par ailleurs dénoncé la pollution de l’eau par les plastiques et les pesticides, à commencer par le glyphosate, et il a rappelé sa volonté d’interdire ce pesticide au plus vite.

Enfin, le candidat de l’Union populaire a développé son projet pour mettre fin à la monarchie présidentielle. Il a défendu la convocation d’une Assemblée constituante pour faire la 6e République dans laquelle serait inscrits le référendum d’initiative citoyenne et le droit de révoquer les élus. Il a rappelé que la Déclaration des droits de l’Homme est aussi celle du citoyen, parce qu’il faut être souverain pour faire appliquer ses droits.

Retrouvez la version accessible aux personnes sourdes et malentendantes ici : https://youtu.be/MfjyBEhbZC8

Magnifique moment où l’humain est au centre du programme défendu par JL Mélenchon.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.