22 juin 2021

Charlotte Gainsbourg & père

Il y a 30 ans, jour pour jour, elle perdait son père dont le fantôme omniprésent n’a depuis jamais cessé de l’accompagner de son ombre, de sa voix et de ses mots. Ce matin, elle est venue nous parler de lui – et d’elle, un peu aussi. Charlotte Gainsbourg est l’invitée d’Augustin Trapenard.

Trente ans après la disparition de Serge Gainsbourg, elle est venue nous parler d’un père qui demeure pour elle un mystère et d’un artiste qui a révolutionné la chanson française. Elle évoque ses démons, ses doutes, ses errances, mais aussi sa timidité et son humour, ainsi que leur relation si particulière, au gré d’archives de l’INA et de la RTBF. Charlotte Gainsbourg est dans Boomerang. 

Extraits de l’entretien

Augustin Trapenard : Serge Gainsbourg dit que pendant des années, on lui a demandé qui il était. Vous avez fini par le savoir, vous qui il était ? 

Charlotte Gainsbourg : C’est exactement ce qu’il décrit : une timidité déguisée en agressivité par moments. Quelqu’un de plutôt secret et d’infiniment touchant. 

Pendant très longtemps, entendre sa voix c’était pour vous quelque chose d’impossible ? 

Encore aujourd’hui. Je me suis blindée. Je me suis protégée, parce que c’était trop douloureux. 

Suite Boomerang

Magnifique émission.

Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.